logo CM Graphic

Un regard attentif sur vos besoins d'impression

 

logo CM Graphic    ... vous invite à un bref voyage à travers l'histoire de l'imprimerie...


Les pictogrammes

Commencons par l'écriture...

Elle apparait du côté de Sumer en Mésopotamie, quatre millénaires avant notre ère, sous forme de pictogrammes gravés sur des tablettes de calcaire ou d'argile.

Ecriture cunéiforme

Le système rudimentaire des pictogrammes évolue vers l'écriture dite cunéiforme "en forme de coin", mise au point en Basse Mésopotamie entre 3400 et 3200 avant J.-C
Les signes ne désignent plus des choses mais des sons
  ou syllabes. 

Les hiéroglyphes

A l'instar de l'écriture pictographique sumérienne, l'écriture hiéroglyphique égyptienne est figurative.
Apparue à la fin du IVème millénaire avant J.-C. en Haute-Egypte, l'écriture hiéroglyphique est utilisée jusqu'à l'époque romaine, soit pendant plus de trois mille ans.

Le papyrus

Vers 3500 avant J.-C. les égyptiens sont également à l'origine de la première forme de papier : le papyrus
Ils tiraient celui-ci d'une variété de roseau (Cyperus papyrus).

L'origine du papier

On raconte que c'est le ministre chinois de l'agriculture Tsaï-Lun qui en l'an 105 de notre ère aurait découvert comment fabriquer du papier en observant des guèpes cartonnières, les polistes (Polistes gallicus).
Ces guèpes construisent leur nid en agglomérant de petites fibres de bois à l'aide de leur salive, ce qui donne une pâte très compacte.

L'alphabet latin

L'alphabet étrusque issu de l'alphabet grec servit aux romains vers le IVème siècle avant J.-C. à créer l'alphabet latin, ancêtre de notre alphabet actuel.
L'alphabet latin était "monocaméral", composé uniquement de majuscules.

L'alphabet bicaméral

Les minuscules proviendraient de la mise à l'écrit de langues germaniques.
Alcuin au VIIIème siècle, l'un des conseillers de Charlemagne, unifie les différentes formes d'écriture et crée la minuscule caroline. L'alphabet devient "bicaméral" et comporte désormais majuscules et minuscules.

Au moyen âge en Europe, les moines copistes excellent dans leur art : l'enluminure et la calligraphie.

Les premières techniques d'impressions

La Xilographie

image28

Première technique d'impression, la xilographie apparait dès le VIIème siècle en Chine.

  • La xilographie est une technique de gravure de caractères sur des supports en bois.

Caractères mobiles en terre cuite

bi sheng

Les tous premiers caractères mobiles étaient en terre cuite.
Leur invention est attribuée au Chinois Bi Sheng vers 1040.

Caractères mobiles en métal

image30

Les caractères mobiles en métal auraient vu le jour en Corée en 1234, inventés par Choe Yun-ui.

Le "Jkji Simkyong" datant de 1377 est le plus ancien exemplaire encore existant de livre imprimé à partir de caractères métalliques.
=> Il est conservé à la Bibliothèque Nationale de France.

Johannes Gutenberg

image32

Johannes Gutenberg  conçoit vers 1450 un ensemble d'innovations qui font entrer l'imprimerie dans une nouvelle ère :

  • Les caractères typographiques mobiles métalliques (alliage plomb antimoine étain)
  • Les moules pour fondre ces caractères
  • L'encre adéquate
  • La presse à vis

XIXe siècle - la révolution industrielle

image33

Les innovations technologiques se bousculent :

  • Les premières imprimeries motorisées à vapeur
  • Le cylindre d'impression
  • La première lynotope

La lynotope permet de réaliser des compositions mécaniques de texte grâce à un clavier alphanumérique et une micro-fonderie.

La photocomposeuse

image34

La première photocomposeuse voit le jour en 1944. Elle s'appelle la Lumitype et ses pères sont les ingénieurs français Louis Moyroud, René Higonnet et René Gréa.

La photocomposition est un procédé faisant appel à des systèmes photographiques pour la composition des textes sur des films qui serviront ensuite à réaliser les plaques pour la presse offset.